Éthique

Introduction aux principes directeurs de pratique professionnelle de CAST

  • Tous les membres de CAST (y compris les membres professionnels, non professionnels, étudiants et affiliés) sont appelés à lire les principes directeurs de pratique professionnelle de CAST.
  • Tous les membres de CAST prendront note que CAST n'est pas un organisme de réglementation et qu'elle n'est pas responsable de toute inconduite professionnelle.
  • CAST recommande à tous ses membres pratiquant la psychothérapie d’adhérer à un organisme de réglementation professionnelle et de souscrire à une assurance appropriée de responsabilité civile professionnelle.
  • Les membres de CAST qui travaillent dans un milieu clinique autre que leur pratique privée s'assureront de connaître le code d'étique et les normes de pratique de leur agence ou milieu clinique de travail.
  • On s'attend à ce que les membres de CAST actualisent constamment leurs normes de pratique en participant au perfectionnement professionnel continu.
  • Les membres de CAST sont appelés à réserver l'expression "Thérapie par le jeu de sable" à l'approche thérapeutique faisant usage de bacs de sable et de figurines énoncée par Dora Kalff.

Lire les principes directeurs de pratique professionnelle de CAST

Réglementation

La réglementation en matière de pratique de relation thérapeutique et de psychothérapie est engagée dans plusieurs provinces. Par l'intermédiaire de nos membres en Colombie-Britannique, en Ontario et au Québec, nous nous efforçons de nous tenir au fait de toute avancée liée à la réglementation et de ses implications potentielles sur notre programme de formation ainsi que sur le travail de nos membres en pratique privée.

La réglementation en matière de pratique de relation thérapeutique et de psychothérapie est engagée dans plusieurs provinces. Par l'intermédiaire de nos membres en Colombie-Britannique, en Ontario et au Québec, nous nous efforçons de nous tenir au fait de toute avancée liée à la réglementation et de ses implications potentielles sur notre programme de formation ainsi que sur le travail de nos membres en pratique privée.

Les membres de CAST tout comme le grand public doivent savoir qu’en notre qualité de membre national de l'International Society for Sandplay Therapy, nous sommes tenus de veiller à l'agrément de nos membres en conformité avec les normes internationales. Nous maintenons aussi notre représentation au sein du conseil de la société internationale par l’intermédiaire de notre délégué à l'ISST. Cette affiliation englobe les aspects éthiques, cliniques et pratiques de l'exercice de notre profession, aspects sur lesquels nous établissons également nos propres normes nationales. Ainsi, même si notre tronc commun est fixe, nous pouvons estimer utile et bénéfique pour nos membres d’ajuster ou d’amender notre programme de formation à l'avenir sur une base provinciale.

Alors que la responsabilité incombe à CAST de suivre de près et, s'il y a lieu, de participer au processus politique qui encadre la réglementation, dans l'intérêt de l'association et de ses membres, nous encourageons fortement chacun de nos membres à se familiariser individuellement avec les développements qui ont cours dans sa propre province afin de protéger ses compétences et statut professionnels d'exercice. Ce n'est pas clair en ce moment si l'agrément de CAST qualifierait à lui seul l'enregistrement d'un clinicien dans tout organisme de réglementation proposé à l'échelle provinciale. Mais, selon la province, l'agrément de CAST pourrait satisfaire partiellement aux exigences règlementaires.

Nous fournissons ci-dessous des sommaires de développements en Colombie-Britannique, en Ontario et au Québec, ainsi que des liens aux sites Web disponibles. À tout membre qui a besoin d'information supplémentaire ou de soutien, nous tenterons de vous mettre en communication avec des membres de CAST ou avec d'autres personnes ou organismes susceptibles de vous aider dans votre province. Pour plus d'information, contactez-nous.


Québec

Le gouvernement québécois a établi une nouvelle réglementation provinciale en matière de santé mentale. Cette nouvelle réglementation, dans le cadre de la Loi 21, comporte plusieurs ramifications. En ce qui concerne la psychothérapie, le titre est désormais réservé et une licence peut être accordée. L'Ordre des Psychologues assume la responsabilité de décerner l'autorisation d’exercer.

La loi ayant été adoptée en juin 2012, seuls les membres d'Ordres exigeant une maîtrise et possédant une formation en psychothérapie dans le cadre de programmes reconnus, peuvent se voir accorder une licence pour pratiquer la psychothérapie dans la province de Québec. Voici ces Ordres : Ordre des Infirmières, Ordre des Ergothérapeutes, Ordre des Médecins, Ordre des Psychologues, Ordre des Travailleurs sociaux, Ordre des Psychoéducateurs et des Conseillers en orientation professionnelle. Pour plus d'information, voir www.ordrepsy.qc.ca.


Ontario

La Loi sur la Psychothérapie a été adoptée par la législature provinciale en juin 2006, bien qu'elle ne soit pas encore pleinement en vigueur. Le conseil transitoire du nouveau College of Registered Psychotherapists and Registered Mental Health Therapists of Ontario a été nommé et son mandat de même que ses travaux sont décrits à www.crpo.ca.

Deux groupes ont été constitués pour intervenir dans ce processus et CAST est représentée au sein des deux groupes. L'Alliance of Psychotherapy Institutes (APTI) représente plus de 25 instituts de formation en Ontario, www.apti.ca. The Ontario Alliance of Mental Health Practitioners représente des associations de psychothérapie et de counselling d'approches diverses, www.ontariomentalhealthalliance.ca. Pour obtenir de l'information gouvernementale et l'historique d'élaboration de cette législation, voir le site Web du conseil consultatif sur la réglementation des professions de la santé du gouvernement ontarien à www.hprac.org.


Colombie-Britannique

Le ministère provincial Health Planning s'achemine vers la réglementation des professions de la santé depuis 1991. L'inclusion des "thérapeutes conseillers" (counselling) au sein de ces professions de la santé est inévitable, mais devant l'ampleur de l'initiative, aucun échéancier précis n'a encore été fixé.

Divers groupes de cliniciens s'appliquent à exercer une influence sur la réglementation de la psychothérapie en agissant comme guide auprès des autorités concernées. On peut trouver une information complète à cet égard sur le site de la BC Association of Clinical Counsellors: www.bc-counsellors.org.